Etape 1. Adopte un autostoppeur direction Freisburg, Allemagne

Le jour du départ est arrivé !

DSCI0227DSCI0228

Après une nuit chez ma sœur Alejandra à Lyon, nous voici au spot en direction de Freisburg, bon je l’avoue on a fait un petit détour et oui on est allé en Suisse. Mais tout ça c’est grâce à Françoise, on a attendu 2 heures avant qu’elle s’arrête et changées de spots à plusieurs reprises, l’on comprendra plus tard que c’est le temps moyen pour sortir d’une ville.

Elle est retraitée anciennement assistante sociale en hôpital, elle a une fille qui est traductrice et qui voyage beaucoup.

Elle aime partir seule faire des partis du chemin de Compostelle.

Avec Françoise

Elle nous a beaucoup fait rire, comme elle dit :

« les klaxons ça sert à rien de les écouter, de toute manière ils râlent tout le temps »

Elle adore demander son chemin aux voitures à côté. En tout cas ce fût un voyage génial à ses côtés.

Quelques voitures plus tard nous voici sur un aire d’autoroute avec une vue imprenable sur les montagnes et un lac magnifique, l’on y fît notre première demande de repas, un fastfood, c’est toujours gentil 🙂 et nous voila reparti à la recherche d’un véhicule !

premier repas gratuit La belle SuisseIMG_0008

Une fois à Berne, l’on rencontra Virginie, elle est belge et elle y rentrait après avoir visité ses amis en Suisse, comme elle dit

« J’adore nos frites et ça se voit », il faut dire qu’elle ne sera pas la seule Belge du voyage à nous les vanter ces frites, on va devoir vérifier par nous-mêmes !!

Elle nous a amenés dans un petit village près de Colmar, il y eut un beau coucher de soleil, de là on cherchait à rejoindre la frontière allemande, ne sachant pas trop où on était on a cherché sur la carte d’Europe mais sans grand succès, j’ai alors arrêté une voiture pour demander le chemin, c’était Nora, elle nous a amenés à la frontière, elle est urgentiste, et avait un plâtre rose fluo assorti à ses ongles ! Elle nous a proposé de diner et dormir chez elle mais nous étions attendus à Freisburg chez le cousin de Salomé pour la nuit.

Après une longue attente Jean-Marc nous mena directement là-bas alors qu’il retournait en France ! Ex-militaire et passionné de motos il à dût arrêter à cause d’une maladie à la jambe mais il n’a rien lâché !

Quelques arrêts de tram plus tard déjà 23h mais nous voici à Freisburg, objectif de la journée atteint ! Article 2. (FR) Adopte un autostoppeur à Freisburg (3 jours)

Cet article vous a plu, n’hésitez pas à aimer et partager ! 😀

Video Tour d’Europe en Auto-stop sans argent partie 1 

Nouvelle image

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s