Etape 19. Adopte un autostoppeur à Milan, Italie (3 jours)

Le départ de Venise fût fastidieux après une heure d’attente en plein soleil enfin une voiture ! Mais pour 5km seulement :/ Nous voici donc à l’entrée de Venise près de l’autoroute et là on a attendu plus que jamais durant notre voyage.

Le matin on a vu tout le monde se rendre au travail, a midi prendre leur pose déjeuner, a quatre heure la sortie des écoles puis en fin d’après-midi un taxi s’est arrêté pour nous aider.

Taxi : « Ce matin je suis parti au travail, vous étiez-là ! J’ai fini ma journée de travail vous y êtes encore, je ne peux pas vous laisser, vous y resterez toute la nuit je vous pose à un aire d’autoroute. Je ne vous fait pas payer, je veux aider »

Avant lui la journée fût longue, entre coup de klaxons, sifflement, la police qui voulait nous emmener au poste car c’est illégal (même si je pensait que ce n’était pas le cas sur les routes national, d’après-eux si, mais je pense qu’ils s’ennuyaient juste). On a vu beaucoup de gens se moquer de nous, ou s’arrêter puis nous laisser s’approcher et partir à fond, ils trouvent ça drôle apparemment.

10-75

Nous souhaitions donc nous rendre à Bologne, pour manger de la bolognaise bon je sais ce n’est pas leur spécialité vu que ce sont les lasagnes ahaha mais c’est tout de même délicieux ! Une fois sur l’air d’autoroute nous devions être prudente car c’est illégal ! On demanda directement aux personnes, mais nous n’avons pas eu beaucoup de chance, puis une voiture nous pris jusqu’à l’intersection des deux autoroute celle pour Bologne, Rome et celle pour Milan.

Là on essaya pendant des heures, la nuit tombait et les policiers étaient partout quelqu’un de la station leur avait dit que des autostoppeuses étaient là :/ Finalement on trouva un jeune qui parlait anglais et qui se rendait à Milan, on décida de s’y rendre directement et de sauter l’étape Bologne, on ne devait surement pas y aller vu tout les efforts qu’on avait fournit pour s’y rendre sans succès !

Il s’appelle Tomek, il est Polonais et parcourt l’Europe pour son travail, c’est un routier, l’on s’est entendu à merveille malgré sa timidité ^^ Les autres conducteur qui nous croisait lui envoyait des message radio car ils trouvaient pas ça juste car eux n’ont pas de compagnie ahaha

10-85

Il ne pouvait pas entrer en ville et nous laissa à l’air d’autoroute avant la sortie, il nous propos de venir avec lui jusqu’en Angleterre c’était ses jours de repos et il s’y rendait avant de reprendre la route. Il avait aménagé tout son camion pour pouvoir y vivre et tout est démontable pour le travail ! L’on y serait aller avec plaisir mais nous souhaitions rentrée car notre sac à dos était trop lourd nous avions prévu pour 2 semaines en République Tchèque pas un mois et demi à travers l’Europe on voulait en racheter un plus petit de 35L au lieu de 60L mais nous avons garder son numéro et le reverrons à travers l’Europe lors d’un prochain voyage avec plaisir 🙂

Après une demande au près d’un groupe de jeune anglais punk on fini par se rendre au centre ville en compagnie d’un monsieur qui tenait un restaurant, on a pas eu beaucoup de route mais il était passionnant !

On visita ce qui se trouvait autour de nous, le quartier chinois ! Et l’on parties à la recherche d’un endroit où dormir, l’on demanda à des prostituées chinois où se trouvait le centre, elles étain si contente de parler chinois avec nous, l’on se rendit plus loin et un couple sur leur balcon nous observait et nous dit « Que faites vous avec ces gros sacs », on leur expliqua notre voyage, puis nous leur demandèrent si ils savaient où on pouvait manger de la bolognaise, ou des lasagnes ici, on les voulait vraiment ! Malheureusement tout les lieux étaient clos. Sur un coup de tête et vu la sympathie je leur demanda si on pouvait dormir sur leur sol pour la nuit, ils se sentirent gainés mais ils descendirent et nous offrirent une grande bouteille d’eau fraiche et 20€, l’eau c’était vraiment super !

Le soir sur Couchsurfing Sergio nous proposa l’hébergement qui était le bien venu, en se rendant chez lui dans le tramway, on rencontra une vieille dame qui parlait français on commença à parler et un monsieur en face tentait de comprendre il s’appelle Daniel, un coup de frein et l mamie tomba nous l’avons rattraper tout les deux, au moment où on parlait du Pérou, et là il nous dit « Peru ?, Hablas espanol ? » et bien oui et commença une discutions sur le Pérou et nous projets de tour du monde, car il est Péruvien ! Il nous laissa son numéro de téléphone en cas de soucis. L’on passa du temps chez Sergio, il partagea avec nous toutes ses aventures autour du monde, et pourquoi il hébergeait autant de monde. On aurait pu passer des jours à l’écouter, le soir venue d’autres couchsurfers arrivèrent, on passera deux nuit chez lui, la troisième on décida de partir et de laisser notre place à eux autres filles dans le besoin en nous rendant passer notre dernière nuit chez Daniel.

Bien entendu on visita la ville. Sur la grande place de l’église il y avait des concerts toute la journée. Un instant l’on s’arrêta sur la main et l’on rigola beaucoup lorsqu’on voulu nous prédire l’avenir, mais ce gars avait tout juste sur notre passé, il était doué !

Le soir chez Daniel l’on dina en parlant de nos vies. Mon espagnol se perd mais revient vite ahah des le lendemain nous étions en route pour de nouvelles aventures 😉

Article 18. (FR) Adopte un autostoppeur à Venise, Italie

Article 20. (FR) Adopte un autostoppeur à Grenoble, France : dernière étape du voyage

Enregistrer

Enregistrer

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s