Etape 9. Adopte un autostoppeur en direction de Vienne (Wien), Autriche

Lire la suite « Etape 9. Adopte un autostoppeur en direction de Vienne (Wien), Autriche »

Etape 8. Adopte un autostoppeur à Hradec Kralove, République Tchèque (1 jour)

Lire la suite « Etape 8. Adopte un autostoppeur à Hradec Kralove, République Tchèque (1 jour) »

Étape 7 – Trois jours à Prague en République Tchèque

Une fois arrivées à Prague (Praha) on ne savait pas quoi faire, ni même où aller, tout étant en Czech ce ne fût pas facile.

J’avais décidé d’apprendre le czech quelques jours avant le départ et mes quelques mots ne furent pas d’une grande aide !

Salomé avait mal au pied depuis le troisième jour du voyage, le soir on vit que son pied était bleu et avait triplé de volume !!! Alors on a acheté avec l’argent qu’il nous restait  deux tickets de métro 3 jours pour 310 Kr/personne.

04 (5)

Une fois les clés récupérées au travail de Lenka notre hôte (un genre de resto/bistro indonésien) et je dois dire que les plats étaient alléchants, ça sentait bon on est allé directement chez elle, un très beau et grand appartement qu’elle partage avec un Turc (Sami) et deux filles venant de Hongrie.

Ils sont presque tous végétaliens et Lenka elle est végan et ne mange donc rien de provenance animale ni même des produits à base de gluten, ce fût très instructif, de découvrir son mode de vie. Ce sont aussi de grands buveurs de thé comme moi!

Lenka est impressionnante elle a appris seule le  français et le parle à merveille sans un accent. Et elle a même pris le « french accent » lorsqu’elle parle anglais, on dirait ma maman c’est très marrant.

Je ne sais pas d’où elle trouve toute cette énergie, elle a plusieurs jobs, elle apprend les langues, couds, dessine, joue de plusieurs instruments de musique…

On a ensuite visité Prague une première fois qu’est-ce que c’était magnifique !

Le lendemain matin nous avons quitté l’appartement très tôt le matin vers 4h afin d’arriver à 5h au pont, pour d’admirer Prague sans ses touristes, de pouvoir voir au mieux la ville. C’est vraiment une ville superbe 😀

Le lendemain au soir Salomé est restée reposer son pied et j’ai voulu aller voir une amie  nommée également Lenka, l’on s’est rencontrées en France, à Lyon où je l’avais hébergé avec Couchsurfing, on s’est retrouvées pour voir le coucher du soleil.

Mais avant je suis passée voir le mur de John Lennon que mon grand-père m’avait recommandé, il a bien changé depuis qu’il y est allé à l’époque il y avait le portrait de l’artiste, il y eut des inondations ce qui n’a pas aidé, mais désormais c’est un mur très coloré et tous le monde peut peindre dessus!

Voici donc un aperçu de ce beau coucher de soleil. Ensuite on s’est baladées le long des quais en appréciant l’ambiance de cette soirée si douce.

Déjà trois jours de passé à Prague, dans cette ville magnifique et de magnifiques rencontres. Je vous recommande milles fois de vous y rendre, c’est une de mes villes préférées désormais!

Pour découvrir la suite de nos aventures c’est par ici :

Etape 9. Adopte un autostoppeur en direction de Vienne (Wien), Autriche

Etape 10. Adopte un autostoppeur à Vienne (Wien), Autriche

Étape 6 – De Klatovy à Prague, République Tchèque

Après une nuit très courte et difficile, une visite rapide de Klatovy, un petit mot pour les gens du bus l’on était repartis en direction de Pltzen puis Praha.

Ce voyage en Europe ne devait pas avoir lieu nous devions partir deux semaines, aller en République Tchèque et revenir, mais notre amour du voyage nous a rattrapés d’autant plus que chaque pays est à côté d’un autre et quand tu as déjà parcouru 1441,4 km, oui exactement, tous est si proche, alors pourquoi se priver d’aller encore plus loin !

Un monsieur qui se rendait au travail nous déposa 40 km plus loin, proche de Pltzen juste à la déviation pour Praha, une voie rapide donc ce ne fût pas des plus simples !

Mais même avec la pluie ça ne nous empêcha pas de sourire et la chance nous sourit enfin ! Un camion s’arrêtera sur le bord de la route j’ai courru lui demander de nous amener avec lui car il aller bien à Praha, sa seule condition était qu’il devait passer au dépôt charger son camion à mi-chemin, ce qu’on accepta avec plaisir, loin de la route et du mauvais temps. On le surnommera Dady car son nom était trop complexe. Il était vraiment adorable et nous offrit même ses sandwichs fait maison. A son travail où l’on resta une bonne heure on était l’attraction, l’on rigola beaucoup et on proposa même à Salomé de conduire un peu mais elle refusa de peur de casser quelque chose 🙂

Il nous déposa près de la station de métro, ce fût parfait, on traversa la ville jusqu’au travail de notre hôte Lenka, sur Couchsurfing, elle nous laissa même les clés de chez elle et de ses colocataires. Une vrai marque de confiance qui fait toujours plaisir !

Je vous raconterais notre séjour à Prague au prochain épisode !

Pour la suite de nos aventures c’est par ici :

Étape 7 – Trois jours à Prague en République Tchèque

Etape 9. Adopte un autostoppeur en direction de Vienne (Wien), Autriche

Étape 5 – De Nuremberg, Allemagne à Klatovy, République Tchèque

Le lendemain matin s’était reparti !

Direction la république Tchèque, on a pris quelques voitures jusqu’à Amberg, non sans difficultés puis sur une aire d’autoroute on a rencontré des touristes qui prenaient le bus depuis la Belgique jusqu’en République Tchèque pour un séjour à travers le Sud.

On a essayé de demander mais ils allaient à Klatovy et nous à Prague, après une heure de recherches personne ne s’y rendait, ou du moins personne ne souhaitait nous prendre. On a eu beaucoup de chance car le bus était toujours là, on sympathisa avec les voyageurs et on demander au chauffeur, c’est ainsi qu’on a fait du bus-stop pour la première fois!

Enfin c’est ce qu’on croyait mais il refusa d’autant plus qu’il n’allait pas à Prague et il nous dit ne pas pouvoir changer sa destination, on lui dit alors que nous nous le pouvions et on décida d’aller à Klatovy avec eux, il accepta après avoir demandé à tous les touristes qui étaient ravies de nous aider !

Ce fût un trajet plein de rencontres, je ne me souviens pas de tous les noms mais je me souviendrais toujours de leur bonne humeur. J’espère que vous avez apprécié votre séjour en République Tchèque autant que nous !

Parmi eux il y avait une femme et ses amis chinois, ce fût un vrai plaisir pour moi de pratiquer mon Chinois avec eux, on a beaucoup partagé, échangé et je leur racontai nos aventures, projets… ce qui les fascinaient, bien entendu elle nous prit en photo afin de l’envoyer à ses amis en Chine et de leur raconter tout ça. Ça me surprendra toujours l’admiration que ce mode de voyage peut susciter chez les autres, même Européens !

En fin de trajet on papotaient avec les Belges du bus qui eux aussi à leur tour nous vantèrent les frites et autres mets belges, on rigola beaucoup et ils nous donnèrent quelques friandises pour la route.

Dernière pause avant d’arriver, je me rendis utile en traduisant en anglais à la dame de l’hôtel que nous allions arriver en retard suite à cette pause obligatoire 🙂

J’aime pouvoir être utile, faire du stop c’est aussi ça, aider quand on le peut !

13285636_10206497795102991_1736675402_n

On est arrivé le soir vers 20 h, mais là-bas il était déjà tard tous le monde dormait, les maisons étaient éteintes et la difficulté à communiqué n’aidait pas malgré le fait que la dame de l’hôtel avait gentiment traduit pour nous de l’allemand le mot expliquant notre situation. Même les bars avaient déjà fermé !

13296134_10206497795623004_1425493106_n

Ce sera donc notre première nuit sans logement après beaucoup de refus. On décida de dormir sous l’abribus mais finalement, nous mettre dans un semblant de parc au bord de la route et de nous cacher sous des arbres, nous semblait être une meilleure idée ! Une nuit froide et pluvieuse heureusement que nous avions notre tente, certes elle était pour une personne donc à nous deux plus nos de sacs de 60L la place était très très limitée et la nuit très courte. Je dois dire que le temps défilait trop lentement à mon goût !

Dès 5 h du matin nous avions hâte de repartir sur les routes mais avant on décida de visiter un peu. Et de retourner à l’hôtel des gens du bus afin de leur laisser un petit mot de remerciement avant de repartir.

Mais ça c’est une autre histoire ….

Pour la suite de nos aventures c’est par ici :

Étape 6 – De Klatovy à Prague, République Tchèque

Étape 7 – Trois jours à Prague en République Tchèque

Étape 4 – Direction Nuremberg en Allemagne

Après avoir reçu un génial petit déjeuner de notre mama Italienne , nous voilà parties en direction de Nuremberg.

Une dame nous sortit de la ville, et quelques voitures et aires d’autoroute plus tard, l’on rencontra Dven et Annie deux Roumains qui nous ont menés à destination, mais là on reconnait bien leur conduite si particulière. Une fois sur l’autoroute, un feu de forêt s’est déclaré, des kilomètres et des kilomètres de bouchons devant nous ! Ennuyés par l’attente ils se mirent à conduire sur la bande d’arrêt d’urgence, les cris de mécontentement venant des autres voitures à notre égard ne furent pas des plus agréables, et bon nombre d’entre eux tentèrent de nous couper la route, presque au bout des bouchons, plus moyen d’avancer ! Alors ils ont fait demi-tour à contre-sens sur l’autoroute et prit un chemin de secours à travers les bois ! Bon au moins on a retrouvé une route de village et ils nous ont menés jusqu’à la gare de Nuremberg.

Il était temps pour nous de chercher un logement, on c’est donc mise à la recherche des auberges de jeunesse de la ville afin de proposer notre aide en échange d’une nuit. Quelques hôtels internationaux et auberge de jeunesse plus tard, que des refus, n’étant pas en pleine période touristique ils n’avaient pas besoin d’aide, alors profitant de leur réseau Wi-fi on a cherché un hôte sur Couchsurfing, on visita la ville et une fois sur les hauteurs du château on reçut un coup de téléphone de Mark, il nous invita à passer la nuit chez lui, si on l’accompagnait chez des amis pour un barbecue, pleins d’amis réunis pour voir l’un d’eux passer à la télé dans une série allemande pendant 30 secondes et de dos ahah, ce fût une super soirée malgré la pluie.

Ce fût un super séjour à Nuremberg, une ville magnifique avec de belles rencontres !

Pour la suite de notre aventure c’est par ici :

Étape 5 – De Nuremberg, Allemagne à Klatovy, République Tchèque

Étape 6 – De Klatovy à Prague, République Tchèque

Étape 7 – Trois jours à Prague en République Tchèque

Étape 3 – Une journée de 63km en Allemagne

Après 3 jours à Freisburg il est temps de se remettre en route !

Le départ fut fastidieux ce n’est jamais bien facile, mais en Allemagne encore moins. Après deux heures d’attente, malgré de nombreux sourires ou rires face à nos multiples danses stupides pour attirer l’attention, rien, mais alors rien du tout. Seuls des passants prenant plaisir à nous observer !

Enfin une voiture s’arrête et une belle voiture en plus… merci beaucoup à ce monsieur mais surtout à son fils ! Ce monsieur était avec son père Gunter, ils nous on prit car il a un fils qui en ce même instant parcourait l’Angleterre en auto-stop, alors il avait dit :

Papa si tu vois des autostoppeurs arrêtes-toi et aide-les car je suis heureux qu’on m’aide alors aides les aussi pour moi !

Quelle chance nous avons eu ! Papi Gunter nous à offert des bonbons Cachous, très bon d’ailleurs et ne sachant trop où aller (nous avions décidé de faire une journée sans but, d’où les 63 km dans la journée, ne pas avoir de but ne marche pas !) ils nous ont dit qu’il y avait le lac Titisee si nous souhaitions le voir ils pouvaient nous y déposer, ce que nous fîmes et croyez-moi, les pieds dans l’eau c’est quand même le top !

Bon beaucoup de touristes et des marchants pas toujours sympas, mais le soleil à nos côtés tout allait mieux.

On a cherché à faire traduire un petit mot en allemand pour nous, ce dernier disait : « Bonjour, nous nous appelons Alexiane et Salomé nous sommes Françaises et parcourons l’Europe sans argent, nous apprécions toujours de trouver gîte et couvert avec de gentils hôtes à nos côtés », la marchande pas très aimable ne nous a pas donné confiance dans sa traduction on a donc décidé de faire sans et de chercher un autre traducteur plus tard ! Ah oui! le mot disait aussi « Pouvez-vous nous amener au prochain village / ville / station … »

13281761_10206497797783058_264195281_n

Chercher un repas sur un lieu touristique ne nous a pas trop tentés alors une fois que nous avions à nouveau un carton on est repartit sur le bord de la route. Pleins de voiture mais en direction du parking :/ alors après une heure on a décidé de rejoindre la route principale vraiment très peu passante ! Il faisait chaud et avec une voiture toute les 30 minutes nos chances étaient minces, je me suis donc rendu dans un hôtel pas loin afin d’être sûr que nous étions dans la bonne direction, bon à vrai dire pas du tout ! Ahah mais le patron nous a gentiment offert des sandwiches et boissons pour le midi.

L’on s’est résignées à marcher, au bout d’un moment l’on vit une gare l’on pensa au train-stop mais impossible d’accéder à la gare, on a donc continué à marcher, un parking géant à notre droite, peut être un peu trop pour le démarchage, alors nous avons encore marché davantage, en plein soleil encore deux heures plus tard et enfin un véhicule nous menant au village d’à côté !

Il faut dire que faire de l’auto-stop fait beaucoup rire, apporte beaucoup de joie, à tous le monde, même à nous, mais au bout d’autant d’heures on en a un peu marre des pouces levés et des bravos quand personne ne s’arrête, mais le plus important c’est que même pour 5 km le simple fait de changer de décors ça redonne du baume au cœur et l’envie se ranime!

Nous voici donc à Titisee Neustadt, un village qui ne nous a pas beaucoup inspirés, on a donc poursuivi notre route et l’on finit dans un village proche de Villigen, tous le monde était dehors, barbecue et rire au programme. On hésita entre deux familles et on décida d’aller voir celle de droite le jeune homme voulu nous offrir 10€ mais nous voulions partager un moment dans sa famille, et non pas prendre son argent. La mère de famille ne parlant qu’Allemand et Italien ne connaissaient pas notre demande mais nous dit : « mangiare ? » on accepta et on fût invités à manger avec eux, un moment très convivial malgré la barrière de la langue. Une famille en or !

Elle accepta même que nous campions dans leur jardin pour la nuit, la maison étant trop petite. Une nuit fraiche mais tout de même heureuse d’être à l’abri dans leur jardin. Le matin la mamma nous offrit plein de viande et un bon petit déjeuner.

Et voilà une journée bien remplie, et l’aventure continue !

Pour la suite de notre aventure c’est par ici :

Étape 4 – Direction Nuremberg en Allemagne

Étape 5 – De Nuremberg, Allemagne à Klatovy, République Tchèque

Étape 6 – De Klatovy à Prague, République Tchèque

Enregistrer

Étape 2 – Trois jours à Freisburg en Allemagne

Après avoir traversé la France et la Suisse nous voici à Freisburg vers 23h.

Une fois chez le cousin de Salomé, nos sacs à dos posés, on est sortie prendre l’air le long de la rivière ce fût très agréable, et avoir la possibilité de bien dormir est toujours des plus appréciables !

Le premier jour on a visité une sorte de ferme animalière, il pleuvait mais c’était super, voire plein d’animaux ça ravie toujours tous le monde !

Ensuite on a visité la ville, en se promenant à pied, cette fois avec le soleil

Puis nous sommes allé passer une après-midi au bord du lac, sur le domaine universitaire, on y a aussi visité un joli jardin japonais avant de fêter notre départ comme il se doit le soir avec quelques amis ! Se joignant à nous deux filles de la fraternité de Loïc (le cousin) une d’elles étant Allemande et l’autre sa correspondante venant du Canada.

Repartir de Freisburg ne fût pas une partie de plaisir mais pendant ce temps l’on fit la connaissance d’un papi qui parlait français et qui s’arrêta sur le bord de la route afin de nous faire part de son amour de la France et de ses nombreux souvenirs.

Il s’appelle Reiner, il nous a raconté son amitié avec un Français dans leur jeunesse, après la guerre il vivait avec sa famille et une famille de militaires dont le fils avait le même âge que lui, très vite ils devinrent de très bon mais. Malheureusement ils durent se séparer lors d’un déménagement, des années plus trad quelqu’un vint frapper à sa porte, ne le reconnaissant pas l’homme lui posa des questions disant qu’il cherchait un certain Reiner… c’était son ami d’enfance ! Il lui présenta sa femme et resta 3 jours chez lui, se remémorant leur jeunesse, ce fût la dernière fois qu’il le vit car il mourut d’un cancer quelque temps après.

Reiner nous dit « Faites attention car l’Allemagne n’est plus aussi ordonné qu’avant », sur-ce nous repartîmes à la recherche d’une voiture pouvant nous sortir de la ville.

Pour la suite de notre aventure c’est par ici :

Étape 3 – Une journée de 63km en Allemagne

Étape 4 – Direction Nuremberg en Allemagne

Étape 5 – De Nuremberg, Allemagne à Klatovy, République Tchèque

Enregistrer

Enregistrer

Étape 1 – Au Revoir Lyon et Direction Freisburg, Allemagne

Le jour du départ est arrivé !

Après une nuit chez ma sœur Alejandra à Lyon, nous voici au spot en direction de Freisburg, bon je l’avoue on a fait un petit détour et oui on est allé en Suisse. Mais tout ça c’est grâce à Françoise, on a attendu 2 heures avant qu’elle s’arrête et changé de spots à plusieurs reprises, l’on comprendra plus tard que c’est le temps moyen pour sortir d’une grande ville.

Elle est retraitée anciennement assistante sociale en hôpital, elle a une fille qui est traductrice et qui voyage beaucoup. Elle aime partir seule faire des partis du chemin de Compostelle.

Elle nous a beaucoup fait rire, comme elle dit :

Les klaxons ça sert à rien de les écouter, de toute manière ils râlent tous le temps

Elle adore demander son chemin aux voitures à côté. En tout cas ce fût un voyage génial à ses côtés.

Quelques voitures plus tard nous voici sur un aire d’autoroute avec une vue imprenable sur les montagnes et un lac magnifique, l’on y fît notre première demande de repas, un fastfood, c’est toujours gentil 🙂 et nous voila reparti à la recherche d’un véhicule !

Une fois à Bern, l’on rencontra Virginie, elle est belge et elle y rentrait après avoir visité ses amis en Suisse, comme elle dit

« J’adore nos frites et ça se voit », il faut dire qu’elle ne sera pas la seule Belge du voyage à nous les vanter ces frites, on va devoir vérifier par nous-mêmes !!

Elle nous a amenés dans un petit village près de Colmar, il y eut un beau coucher de soleil, de là on cherchait à rejoindre la frontière allemande, ne sachant pas trop où on était on a cherché sur la carte d’Europe mais sans grand succès, j’ai alors arrêté une voiture pour demander le chemin, c’était Nora, elle nous a amenés à la frontière, elle est urgentiste, et avait un plâtre rose fluo assorti à ses ongles ! Elle nous a proposé de diner et dormir chez elle mais nous étions attendus à Freisburg chez le cousin de Salomé pour la nuit.

Après une longue attente Jean-Marc nous mena directement là-bas alors qu’il retournait en France ! Ex-militaire et passionné de motos il à dût arrêter à cause d’une maladie à la jambe mais il n’a rien lâché !

Quelques arrêts de tram plus tard à 23h, nous voici à Freisburg, objectif de la journée atteint !

Pour la suite de notre aventure c’est par ici :

Étape 3 – Une journée de 63km en Allemagne

Étape 4 – Direction Nuremberg en Allemagne

Mon voyage en Europe : Sur les routes en auto-stop et sans argent

Notre voyage en Autostop en Europe, ce fût toute une aventure !

Probablement un peu de folie, mais aussi une envie de liberté, de découverte et d’aventure nous a mené à prendre la route.

Cette aventure on l’a partagé à deux et c’est surement ce qui en a fait une aventure unique et mémorable…

Je m’appelle Alexiane et avec ma meilleure amie Salomé on a décidé de partir faire le tour de l’Europe en Auto-Stop et sans argent, avec un budget de 0€ oui oui c’est possible !

Lire la suite « Mon voyage en Europe : Sur les routes en auto-stop et sans argent »
%d blogueurs aiment cette page :